easygo.tn
easygo.tn easygo.tn
Accueil > Le magazine automobile en Tunisie > News > Renault Twingo, première sortie

Le MAG'

News

Renault Twingo, première sortie

Renault Twingo, première sortie

Renault a mis a disposition du Figaro sa Twingo pour un premier contact. Premières impressions sur la nouvelle puce du Losange.

Par chance, il ne pleut pas autour de l'étang de Trivaux, à Meudon, en région parisienne, où Renault a dévoilé pour Le Figaro quatre exemplaires de sa nouvelle Twingo afin de la découvrir en extérieur. Premier contact avant les essais: en rouge, en jaune, en bleu, la petite voiture du Losange est pimpante. Elle apparaît haute sur roues. Cet effet «chapeau haut de forme», qui la rend visuellement étroite, est provoqué par le rapport optiquement perçu entre une longueur assez courte (3, 59 m, moins 10 cm face au modèle actuel) et une hauteur relativement élevée de 1, 55 m (plus 8 cm). La silhouette n'est pas cependant disproportionnée, mais elle possède un air de monospace. L‘allure de la voiture évoque, comme nous l'avons tous constaté, celle de la Fiat 500, ce qui lui vaut d'emblée un petit capital de sympathie. La ressemblance avec sa concurrente transalpine ne s'arrête pas là. L'intérieur, avec ses surfaces en plastique lisse et coloré, est traité dans un style comparable. Mais à la différence de la petite italienne, la Twingo dispose de portes arrière, même si cela ne se remarque pas tout de suite (les poignées extérieures sont camouflées dans les montants). Un plus qui permet aux enfants de grimper seuls à l'arrière à la sortie de l'école, et aux seniors d'embarquer sans se contorsionner.

Renault est donc reparti d'une feuille blanche pour remplacer son actuelle Twingo, qui n'avait pas totalement emporté l'adhésion lors de son lancement au printemps 2007. Face à la première génération, lancée en 1992, elle paraissait triste et fade. Elle s'est cependant révélée une bonne voiture, appréciée pour son confort, son silence et sa modularité. Un lifting intervenu à la fin 2001, qui lui avait fait retrouvé des phares ronds, lui rendant un peu de son charme initial. La petite nouvelle est le fruit d'une étude commune avec Smart, qui utilisera cette plate-forme pour sa prochaine quatre portes Forfour. Renault, meilleur spécialiste dans les petits véhicules que Mercedes, qui contrôle Smart, a assuré la plus grosse partie du développement. Les deux voitures seront fabriquées à Novo Mesto, en Slovénie. Cette économie d'échelle devrait permettre au duo franco-allemand de gagner de l'argent sur un petit modèle.
Le moteur de cette nouvelle Twingo est passé de l'avant à l'arrière. Conséquence: le seuil de coffre s'est élevé, et il a une forme plus rectangulaire. Sa capacité est de 188 à 219 litres (contre 165 à 285 litres auparavant). Une tôle, fixée par plusieurs vis que l'on peut ôter manuellement (attention à ne pas les égarer ou les laisser tomber dans la mécanique), permet d'accéder au moteur. Elle est surmontée par une plaque blanche d'isolation thermique et phonique. Cette opération est indispensable pour vérifier le niveau d'huile. Les orifices de remplissage des autres liquides (eau de refroidissement et lave-glace) sont relégués à l'avant, tout comme celui du fluide du circuit de freinage et la batterie. On y accède en faisant simplement coulisser le capot, ce qui permet au passage une économie de poids et du prix des charnières. Il ne coulissait pas du reste énormément quand nous l'avons manipulé, la voiture n'étant pas encore ajustée comme sur la série.

On aurait pu imaginer bénéficier d'un autre coffre à l'avant, mais ce n'est pas le cas. Son absence favorise le rayon de braquage, qui est de 8, 65 m. Il faudra donc se contenter de la malle arrière et des rangements intérieurs, dont le volume total s'élève à 52 litres. La boîte à gants est disponible en trois versions (ouverte, fermée, ou avec un rideau textile). On relève également des tiroirs sous les sièges et un petit «mobilier nomade», une autre boîte située entre la base de la console centrale et le levier de vitesse que l'on peut emporter. A l'arrière, l'absence de vitres coulissantes (elle s'ouvrent grâce à un compas, encore une économie) a permis de diminuer l'épaisseur des portes: deux grandes bouteilles d'eau, retenues par une sangle, trouvent place à leur base. Autre déception: cette nouvelle Twingo ne dispose plus de la si pratique banquette coulissante qui équipait les versions précédentes. Le siège avant passager peut en revanche toujours s'incliner complètement. Dégageant une longueur de 2,20 m, l'emport du carton contenant la fameuse bibliothèque «Billy» de Ikea est assuré.


L'assise, en hauteur, rappelle celle d'un monospace. En cause: un double plancher susceptible de recevoir les accumulateurs de la version électrique qui sera proposée par Smart. Correcte à l'avant, l'habitabilité n'est pas exceptionnelle à l'arrière, et on est assis bien droit, même si la banquette est en positon normale (il est possible de l'avancer légèrement vers l'avant pour gagner un peu d'espace). On ne ressent pas la même impression d'espace que dans les précédentes générations. La garde au toit est cependant suffisante, même pour les grands gabarits. Les sièges avant intègrent des appuis-tête monobloc, ce qui limite le champ de vision des passagers arrière. Beaucoup d'éléments de carrosserie sont en plastique. La lunette du hayon, dont le verre est très fin, est fixée par un encadrement minimaliste: il faudra vérifier sa tenue dans le temps.
Deux motorisations sont prévues, uniquement en essence. Il s'agit de deux moteurs trois cylindres: 1 litre (70 ch) et 0,9 litre, turbocompressé (90 ch). Comme sur la Clio, le système multimédia R-Link est disponible, une version simplifiée transformant un smartphone en terminal de communication est également proposée. Cette nouvelle Twingo ne manque pas d'atouts, à commencer par sa présentation sympathique et son équipement correct. Sa plate-forme à moteur arrière, favorable aux crash test lors de chocs frontaux, est originale. Rendez-vous bientôt pour les premières impressions de conduite.

D'après communiqué

Auteur : M.A    eMail : makrem@easygo.tn
Journaliste polyvalent, M.A s’est spécialisé depuis 3 ans dans l’actualité automobile : couverture d’événements, news, essais de nouveaux modèles, articles et enquêtes.
Découvrez des articles similaires