easygo.tn
easygo.tn easygo.tn
Accueil > Le magazine automobile en Tunisie > SUPERCARS > Pékin 2014: voici la Bugatti Légende Black Bess

Le MAG'

SUPERCARS

Pékin 2014: voici la Bugatti Légende Black Bess

Pékin 2014: voici la Bugatti Légende Black Bess

Pour sa cinquième Légende, la Veyron Black Bess, ce n’est pas à une personne qu’il est fait référence, mais à une auto : la Bugatti Type 18 Black Bess.

Bugatti nous en avait prévu six, en voici la cinquième. A l’approche du salon de Pékin, choisi par la firme alsacienne pour nous la dévoiler, partons à la découverte de la nouvelle Légende "Black Bess", nouvelle série strictement limitée à trois exemplaires de la Veyron Vitesse. Et si vous avez suivi les quatre premières Légendes (Jean-Pierre Wimille, Jean Bugatti, Meo Constatini et Rembrandt Bugatti), peut-être vous demandez qui est ce "Black Bess" ?

En réalité et pour la première fois, ce n’est pas à une personne mais à une auto que Bugatti a choisi de rendre ici hommage. Plus précisément à la Bugatti Type 18 « Black Bess » de 1913.

« Précurseur de la Veyron »
"Au cours de son histoire, Bugatti n'a pas seulement construit des voitures de course couronnées d'un grand succès – il a également mis en circulation des véhicules routiers exceptionnels", déclare Wolfgang Schreiber, Président de Bugatti Automobiles. "En tant que routière la plus rapide de son époque, la Type 18 était au-dessus du lot. Elle est le digne précurseur de la Veyron, et à ce titre, une légende de Bugatti."

Avec son moteur quatre cylindres en ligne de 5 litres développant 100 chevaux, elle était capable d’atteindre 160 km/h. Ettore Bugatti en personne a participé à quelques courses au volant de la Type 18, remportant notamment la course de côte du Mont Ventoux en 1912.

Le spectre de Roland Garros>
Au total sept exemplaires seront fabriqués de cette Bugatti Type 18, toutes vendues à des clients triées sur le volet. Mais là ou Bugatti a réalisé un beau coup marketing, c’est en vendant l’un de ces exemplaires à Roland Garros, lequel venait tout juste de traverser la Mediterranée en avion.

Epris de vitesse, l’aviateur s’intéresse à la Type 18 et le 18 septembre 1913 se fera livrer sa voiture biplace portant le numéro de châssis 474. C’est par la suite que l’auto en question sera baptisée "Black Bess" d’après un cheval de course anglais. Seuls trois Type 18 existent toujours à ce jour, dont cette "Black Bess" exposée au Louwman Museum de La Haye (Pays-Bas). Il fera le déplacement à Pékin.

De l’or 24 carats !
Cette page d’histoire passée, revenons à nos moutons. Plutôt à nos chevaux puisqu’en tant que Veyron Grand Sport Vitesse, cette nouvelle Légende Black Bess en développe 1.200 ch (W16 8 litres, 1.500 Nm de couple de 3.000 à 5.000 tr/min). Rappelons que la Grand Sport Vitesse est le roadster de série le plus rapide au monde avec 408,84 km/h établis en avril 2013.

A l’extérieur, cette Légende "Black Bess" se reconnaît à sa carrosserie en fibre de carbone peinte en noir, que des touches dorées viennent rehausser. Et pas n’importe comment! Calandre, logo Bugatti et moyeux de jantes sont plaqués d’or 24 carats!

Le travail du cuir
A l’intérieur de cette Légende Black Bess, l’ambiance est plus lumineuse. Beige et brun se partagent l’ensemble, tandis que la couronne du volant, en cuir rouge, est une référence directe à la Type 18 Black Bess.

Et du cuir il en est justement question puisque Bugatti inaugure ici une technique innovante de travail de la matière. On remarque en effet que les panneaux de porte et que la partie entre les deux sièges accueillent des scènes de la Type 18 Black Bess historique et de l’avion de Roland Garros, un Morane Saulnier Type H. Ces esquisses sont encrées à la main directement sur le cuir tandis qu’un nouveau procédé d’imprégnation a été mis au point.

Et le prix ?
Limitée à trois exemplaires, cette nouvelle Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse Légende "Black Bess", c’est son nom complet, coûte 2,15 millions d’euros net. Un tarif élevé qui ne devrait pas freiner les acheteurs. Pour rappel les 12 véhicules correspondant aux quatre premières Légendes ont déjà toutes été vendues, la dernière Rembrandt Bugatti ayant même trouvé preneurs durant le salon de Genève où elle était exposée.

D'après communiqué

Auteur : M.A    eMail : makrem@easygo.tn
Journaliste polyvalent, M.A s’est spécialisé depuis 3 ans dans l’actualité automobile : couverture d’événements, news, essais de nouveaux modèles, articles et enquêtes.
Découvrez des articles similaires