easygo.tn
easygo.tn easygo.tn
Accueil > Le magazine automobile en Tunisie > SUPERCARS > Wiesmann : l'usine ferme ses portes

Le MAG'

SUPERCARS

Wiesmann : l'usine ferme ses portes

 Wiesmann : l'usine ferme ses portes

Pour les petits constructeurs indépendants, la période est particulièrement cruelle : après Gumpert, c’est au tour de Wiesmann de fermer boutique. Mis en faillite l’an dernier, l’artisan allemand avait encore une chance de survie. Cette fois, c’est fini.

Wiesmann a jusqu'au bout entretenu un tout petit espoir de poursuivre son activité. Placé en faillite en 2013, le petit constructeur allemand situé à Dülmen, près des Pays-Bas, annonçait en novembre dernier avoir retenu les propositions de quelques investisseurs.

Peine perdue, aucune entrée de liquidité n'a permis de relancer l'activité. Aujourd'hui, l'usine est fermée et les 125 employés ne perçoivent plus leurs salaires. L'endettement de l'entreprise, depuis son agrandissement en 2009, soit peu avant la crise, lui aura été fatal.

Wiesmann restera en tout cas comme l'un des constructeurs de sportives les plus audacieux de notre époque. On retiendra ces coupés et roadsters au style néo-rétro, mêlant raffinement et esprit minimaliste… Carrosserie en composite à base de fibre de verre, poids-plume et mécaniques BMW ont donné des résultats assez délirants : l'entrée de gamme MF3, donnée pour moins de 1.200 kg, recevait le 6 en ligne 3,2 litres de 343 ch, emprunté à la M3 E46. Et sans aides autres que l'ABS, et un ESP basique sur quelques-unes… Plus violent encore, la MF5 GT recevait le V10 5 litres de 507 ch de la M5 E60, pour à peine plus de 1.400 kg.

D'après communiqué

Auteur : M.A    eMail : makrem@easygo.tn
Journaliste polyvalent, M.A s’est spécialisé depuis 3 ans dans l’actualité automobile : couverture d’événements, news, essais de nouveaux modèles, articles et enquêtes.
Découvrez des articles similaires