easygo.tn
easygo.tn easygo.tn
Accueil > Le magazine automobile en Tunisie > TOP ! > BMW X6, le SUV montre ses muscles

Le MAG'

TOP !

BMW X6, le SUV montre ses muscles

BMW X6, le SUV montre ses muscles

NOUVEAUTÉ- Le constructeur de Munich renouvelle avec bonheur une formule qui a déjà séduit près de 250 000 automobilistes à travers le monde.


Avec le X6, BMW a encore une fois joué les défricheurs de terrain. Présenté en 2008, ce grand véhicule de loisir a défrayé la chronique, croisant les attributs d'un SUV avec ceux d'un coupé. Les automobilistes ont adhéré, au delà de toutes les espérances, à ce concept. Alors qu'il s'apprête à faire ses premiers pas dans un gabarit plus compact avec le X4, la firme à l'hélice n'a pas renoncé à peaufiner son X6. Sur la base du dernier X5 lancé à l'automne dernier, le nouveau modèle, lancé en décembre 2014, a été entièrement repensé.


Le constructeur s'est attaché en premier lieu à alléger une silhouette qui plaît depuis toujours aux rappeurs. Les formes sont toujours aussi sculptées mais les designers ont réussi à affiner les lignes en multipliant les nervures. Par rapport au X5 dont il dérive, le style du X6 est plus athlétique et plus dynamique, sans tomber dans l'excès de son prédécesseur. Les amateurs apprécieront à sa juste valeur le travail effectué sur les flancs et au niveau du hayon toujours aussi incliné, comme sur tout coupé, et motorisé en série. Ses dimensions ont été revues à la hausse par rapport à l'ancienne génération. La ligne a été allongée de 34 mm, la largeur a gagné 4 mm et la hauteur 1 mm. Dans le même temps, le X6 dépasse le X5 de 24 mm en longueur mais lui rend près de 60 mm en hauteur. Ce nouveau gabarit est mis à profit pour augmenter la capacité du coffre qui varie désormais de 580 à 1 525 litres, soit un gain de 75 litres par rapport au modèle précédent.


Certes, l'ambiance intérieure se calque sur celle du X5 mais elle s'appuie sur des matériaux spécifiques. Comme sur le X5, on peut s'attendre à des assemblages irréprochables et des matières de qualité. Les acheteurs devraient avoir toujours le choix entre les deux versions, 4 ou 5 places. Selon la tradition, une vaste liste d'équipements disponibles en option permettra de configurer son habitacle selon ses goûts et ses inclinations.


Le X6 se réserve une nouvelle fois les motorisations les plus puissantes de la gamme X5. Cela ne l'empêche pas de réduire jusqu'à 22 % sa consommation grâce notamment à des efforts d'allégement. Au lancement, le client aura le choix entre le V8 de 450 ch, le six cylindres en ligne diesel de 258 ch et son dérivé à triple suralimentation débitant la puissance impressionnante de 381 ch. Ces offre sera renforcée au printemps 2015 par les six cylindres en ligne essence de 306 ch et turbo diesel de 313 ch. Toutes les motorisations sont associées de série à la boîte automatique à 8 rapports. La version la plus sobre, la xDrive30d revendique une consommation de 6 lx/100 km, soit des rejets de CO2 compris entre 157 et 159 Hg/km selon la monte pneumatique. Cela correspond à une baisse de 19 % par rapport à l'ancienne génération.


Toujours au diapason d'un physique sportif, le châssis a été revu en vue d'améliorer l'agilité et les sensations sportives. BMW a même prévu deux packs, le pack châssis adaptatif Dynamisa intégrant le système antiroulis actif, la suspension pneumatique à l'arrière l'amortissement variable piloté. Ces deux derniers systèmes font partie de l'équipement standard du pack châssis adaptatif confort mais également du châssis M adaptatif, de série sur la X6 M50d de 381 ch.

D'après communiqué

Auteur : M.A    eMail : makrem@easygo.tn
Journaliste polyvalent, M.A s’est spécialisé depuis 3 ans dans l’actualité automobile : couverture d’événements, news, essais de nouveaux modèles, articles et enquêtes.
Découvrez des articles similaires